Le replay de la conférence de Rudi Garcia #MHSCOM

ven 02 nov à 15:00
Par 
OM
Vidéo © 
OM.net
L’entraîneur de l’Olympique de Marseille, Rudi Garcia, s’est présenté face aux journalistes lors de la conférence de presse d’avant-match de Montpellier - OM, qui se tiendra dimanche à 21 heures au stade de la Mosson en clôture de la 12e journée de Ligue 1 Conforama.
«On va s’appuyer sur le match contre le PSG»

«C’est un match sur lequel on va s’appuyer, c’est un match référence dans beaucoup de domaines. On a mis beaucoup de paramètres très positifs dans cette rencontre. Je pense que la composition d’équipe nous a permis de faire non seulement jeu égal en termes de possession, mais aussi en nombre de tirs au but. On n’a pas concédé grand-chose. Je pense qu’on méritait un autre résultat. A la 86e minute, au lieu d’égaliser à 1-1, on a perdu ce match. J’espère que mes joueurs sauront reproduire cette intensité, cette cohésion, cette possession de belle et cette maîtrise collective, parce qu’on n’aurait pas fait jeu égal avec le PSG. Il faut juste un peu plus de réussite offensive, on gagnera des matchs si on répète ce genre de prestation.»

Une confrontation directe en vue du podium

«On y va avec beaucoup d’ambition mais on sait où on va. Ils n’ont perdu qu’une fois en championnat, ça prouve toute la qualité de cette équipe. Ils prennent très peu de buts. Il va falloir être à notre meilleur niveau et tout faire pour faire le match qu’il faut pour prendre trois points. On sait ce qui nous attend, ça va être une opposition très forte. On sait aussi qu’il y a d’autres équipes devant qui se rencontrent. Plutôt que voir les choses en négatif en se disant qu’on pourrait être devancé, on peut voir les choses en positif en disant qu’on va pouvoir les rattraper. On préfère voir les choses de cette façon, même si on sait que ce sera difficile de gagner là-bas.»
«Ils ont beaucoup d’atouts. Ils sont solides, ils maitrisent leur système de jeu, ils mettent beaucoup d’impact dans le duel. Ils ont un très bon coach qui a trouvé l’équilibre de son équipe. C’est la deuxième défense du championnat. On a beaucoup de respect pour cet adversaire, on sait que c’est toujours difficile à Montpellier mais ce n’est pas pour ça qu’on n’y va pas avec de l’ambition et l’envie de gagner là-bas.»

La lutte pour le podium

«Ça nous motive. On a deux points de moins que la saison dernière à la même période. On aimerait en avoir plus. C’est plutôt la défaite à Nîmes qui nous pose soucis. On s’est déplacé à Lyon et à Lille, qui est deuxième du championnat, plus le PSG. Ce sont des gros matchs. Il manque peut-être trois points. Ce qui compte, c’est de voir où sont le deuxième et le troisième. Le troisième, on le joue ce week-end et il est trois points devant nous.»

Le point sur l’infirmerie

«Florian Thauvin a repris hier (jeudi), il a été ménagé toute la semaine. Hiroki Sakai n’a pas encore repris avec le groupe, on ne peut pas dire qu’il soit guéri à 100 %. Rolando va de mieux en mieux. Il avait joué soixante minutes avec la réserve. On aurait aimé qu’il joue ce week-end mais on ce ne sera pas le cas parce que c’est sur un terrain synthétique. On va essayer de trouver autre chose pour lui trouver un peu de temps de jeu.»

Conférence de presse