Replay | La conf’ de Germain et Garcia #OMASC

jeu 14 fév à 16:15
Par 
OM.net
Photos © 
OM.net
A deux jours de la réception d’Amiens à l’Orange Vélodrome dans le cadre de la 25e journée de Ligue 1 Conforama, l’attaquant Valère Germain et l’entraîneur Rudi Garcia étaient en conférence de presse depuis le centre RLD pour répondre aux questions des journalistes.

Valère Germain : «Ce sont les résultats qui redonnent de la confiance»

«Sur les deux derniers matchs, on ressent un gain de confiance. On avait fait des prestations encourageantes auparavant mais il n’y avait pas les résultats. On sait que dans le football, ce sont les résultats et les buts qui redonnent de la confiance. On a la chance de recevoir Amiens pour espérer remporter une troisième victoire consécutive. En plus, il y aura le public de retour. On va tout donner pour que ce soit une belle fête.»

«On a n’a pas énormément joué ensemble avec Balotelli. On devine la complémentarité mais c’est à nous de la montrer. On l’a fait sur un morceau de match à Dijon. Ça avait plutôt bien marché avec N’Jie contre Bordeaux. C’est un joueur qui a besoin de soutien. À Nice, il a beaucoup joué avec Pléa et ça marchait très bien. On sait qu’il aime bien décrocher et aller en profondeur de temps en temps, chose que j’aime faire aussi.»

«Depuis le début de la saison, l’objectif est d’aller chercher le podium. On était dans une série très compliquée donc on n’en parlait moins entre nous. Maintenant, on reste sur deux victoires mais ce ne sont que deux victoires. Il ne faut pas oublier les derniers mois qui ont été compliqués, ça nous permet de travailler encore plus. Je suis persuadé que chacun au fond de soi veut aller chercher cette troisième place.»

 

Rudi Garcia : «On veut faire la passe de trois»

«Strootman travaille individuellement depuis sa sortie sur blessure à Dijon. Il n’est pas encore à 100%, on verra s’il peut postuler pour Amiens. Payet s’entraîne normalement et Rami quasiment. Gustavo est à 100 %, il a récupéré de sa période d’alitement. On verra sur les prochains entraînements. J’espère qu’ils pourront être dans le groupe, plus j’aurai de joueurs à ma disposition et mieux ce sera.»

«Ce qui est important, c’est de jouer à domicile et d’avoir cette volonté de faire la passe de trois. J’ai assez répété que ce n’est qu’à force de série de victoires qu’on sera à même de recoller. C’est l’opportunité qui nous est proposée samedi, à nous de la saisir. Il faut être dans la lignée de ce qu’on fait ces dernières semaines, dans le contenu, dans la solidarité et dans la capacité à marquer. Amiens est une équipe difficile à jouer. Au-delà du fait qu’elle ait battu Caen, ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas gagné. Ils perdent par peu de buts d’écart. C’est normal, ils jouent pour leur survie. Qui que ce soit face à nous samedi, on veut absolument prendre trois points supplémentaires et ajouter une troisième victoire consécutive avant de penser au classement.»

«On savait que Balotelli était un bon coéquipier, ça nous avait été confirmé avant qu’il arrive. Tout le monde l’a bien intégré. Il a la qualité de se montrer disponible, souriant, de ne pas se mettre en avant et de montrer sa détermination. C’est bien parce qu’il a marqué deux buts en trois participations. Pour l’instant, tout va bien. Dans les moments un peu plus compliqués, il faudra qu’on continue à l’aider et lui à aider le groupe. Ma seule préoccupation concerne son état athlétique parce qu’on est en train de lui refaire une préparation pendant qu’il joue. Il fait des efforts et il est relativement épanoui.»

«Il n’y a pas de statut, c’est la vérité du terrain qui parle. Notre jeune charnière fonctionne bien depuis deux matchs. Il n’y a pas de raison de changer pour l’instant. À eux de tout faire pour que ça continue et aux autres de tout faire pour retrouver une place. C’est intéressant pour la concurrence, ça permet de pousser au quotidien pour être meilleur.»

 

Retrouvez les conférences en Podcast sur SpotifyDeezerSoundCloudiTunes, ou Stitcher

Conférence de presse