Replay | Conf' de presse de Mandanda et Garcia avant #OMRCSA

18 déc 2018
Par 
OM.net
Photos © 
OM.net
A la veille de la réception de Strasbourg à l’Orange Vélodrome en huitième de finale de Coupe de la Ligue, Steve Mandanda et Rudi Garcia ont répondu aux questions des journalistes.

 

Steve Mandanda : «On a envie de remporter un trophée»

«C’est sûr qu’on n’est pas dans la meilleure période qu’on peut imaginer. Maintenant, c’est une autre compétition qui débute. C’est un objectif qu’on veut aller chercher, c’est important de gagner un trophée. On va jouer ce match avec le plus de détermination et de confiance possible pour passer ce tour et aller le plus loin possible en Coupe de la Ligue. Ça fait pas mal de saisons que le club n’a pas gagné de titre. L’année dernière, on a fait une belle saison mais on a échoué au pied du podium et en finale d’Europa League. On a envie de progresser et de gagner remporter un trophée.»

«Même si ça ne se voit pas sur les derniers résultats, on a pris conscience de la situation. On est conscient du rôle que chacun doit jouer pour pouvoir être en haut, parce que le club doit être beaucoup plus haut au classement. On doit se faire beaucoup plus respecter. Sincèrement, je pense qu’on est sur la bonne voie. Malheureusement, il n’y a pas eu le résultat face à Limassol mais dans l’esprit, dans la volonté, dans la détermination et dans tout ce qu’on fait depuis quelques semaines, on montre qu’on est sur la bonne voie. Il ne faut pas lâcher, je suis persuadé que ça va tourner. Il nous reste une semaine, il faut bien terminer. Je suis persuadé que la deuxième partie de saison sera un tout autre championnat.»

 

 

Rudi Garcia : «On veut inverser la tendance» 

«Contre Strasbourg, en championnat, on avait été capable de l’emporter en infériorité numérique, ce qui n’a pas été le cas contre Limassol. C’est vrai que Jordan Amavi avait été expulsé en fin de match, là où Boubacar Kamara a été sanctionné au bout de cinq minutes sur une mauvaise décision. C’est de la confiance, c’est important que les joueurs en aient et qu’ils ne la perdent pas. Parce qu’une équipe qui ne prend plus de risques, c’est une équipe qui devient prévisible.»

«La Coupe de la Ligue est le chemin le plus court pour remporter un trophée. C’est chez nous mais on aura un Vélodrome malheureusement bien vide. C’est à nous de faire des résultats et de produire du jeu pour faire revenir du monde. Comme la saison dernière où les supporters n’avaient plus spécialement envie de venir au stade, on veut inverser la tendance.»

«Les joueurs travaillent très bien depuis le début de la saison. On ne peut pas être à 100 % tout le temps, c’est le cas dans tous les métiers. Ils sont impliqués et il y a de la cohésion. Je suis satisfait. Il faut que je protège mes joueurs, c’est eux qui font les performances sur le terrain. Ou on voit les choses complètement négativement, ou plutôt positivement. Il n’y a pas de raison qu’ils ne se remettent pas à bien jouer et à gagner. C’est le terrain qui le prouvera.»

«Même un amical, on voudrait le gagner, parce qu’on a trop perdu ces derniers temps. Il faut gagner pour retrouver de la confiance et retrouver de la confiance pour gagner. On a des ambitions cette saison. La Coupe d’Europe est derrière nous et ça ne nous fera pas de mal, malheureusement. Donc, il faut croquer dans tout ce qui vient, c’est mercredi et samedi. Et pour l’instant, c’est demain.»

Conférence de presse