OM - Reims : Pour la passe de trois

dim 02 déc à 08:30
Par 
OM.net
Photos © 
OM.net
Les Olympiens accueillent Reims, à 17 heures, pour le compte de la 15e journée de la Ligue 1. Dans les temps en championnat, l’OM veut l’emporter à l’Orange Vélodrome afin de poursuivre sa course vers les trois premières places.
A l’affût du podium

Après les succès à Amiens et contre Dijon, l’OM est à une longueur du podium. Aujourd’hui, Rudi Garcia et ses hommes ont l’opportunité de démontrer que la lourde défaite concédée à Francfort jeudi n’était qu’une parenthèse. L’entraîneur olympien a fait tourner en Allemagne, le onze devrait être plus classique aujourd'hui.
En Ligue 1, les Phocéens ont assuré leurs premiers pas dans le sprint de fin d’année, l’ambition est de faire la passe de trois face au dernier champion de Ligue 2.

Profiter du Vélodrome pour enchaîner en L1

Après 14 journées, l’OM est plutôt à l’aise à l’Orange Vélodrome. Le bilan à domicile fait état de cinq victoires, un nul et une défaite (2-0 contre Paris, le 28 octobre), soit un rendement de 16 points sur 21 possibles. En l’emportant contre des Rémois convaincants depuis le début de la saison, les Marseillais réaliseraient leur plus belle série.
Pour cela, il va falloir trouver la faille d’un collectif supposé inférieur mais terriblement rodé.  L’équipe entraînée par l’ancien responsable de son centre formation, David Guion, affiche huit clean sheets cette saison. Une prouesse unique sur la saison 2018-19 parmi les cinq grands championnats européens.

Reims surfe sur son titre en L2

De retour dans l’élite après avoir surclassé la Ligue 2, le Stade de Reims a annoncé la couleur d’entrée en faisant tomber Nice puis Lyon sur la plus petite des marges au mois d’août. Hermétique et efficace, le onze marnais surfe sur sa dynamique de l’exercice 2017-18. S’il est à la 8e place, à cinq points de l’OM, c’est en partie dû à la stabilité du secteur défensif.
La charnière Yunis Abdelhamid – Bjorn Engels étant au centre d’un secteur défensif performant qui fait de Reims la 4e meilleure défense du championnat à ce jour. L’animation offensive est suffisamment prolifique pour réaliser des coups, comme ce fut le cas contre Nice, Lyon, Monaco et Rennes. Pablo Chavarria (2 buts, 3 passes décisives) est impliqué sur la moitié des dix réalisations en championnat. L’avant-centre symbolise bien le profil de son équipe : expérience, discipline et abnégation.

Le mot du coach

«On veut réaliser une troisième victoire à la suite en championnat. On sait que lorsqu’on gagne des matchs à la suite, on monte au classement. Il y a deux journées, on était à 6 points du podium. On est aujourd’hui à 1 point. Avant de regarder les autres confrontations directes, il nous faut gagner. Si on l’emporte, on sera ou deuxième ex aequo ou à deux points maximum de la deuxième place. Il faut se concentrer sur Reims, battre cette équipe qui est très très bien classée.»