Francfort – OM (4-0) | L’analyse

jeu 29 nov à 22:43
Par 
OM
Photos © 
OM.net
L'OM a vécu une soirée difficile en Allemagne. Menés dès la première minute de jeu, les joueurs de Rudi Garcia ont souffert et se sont lourdement inclinés. Dimanche, les Marseillais retrouveront un tout autre contexte et une autre dynamique, contre Reims, en championnat.
Un onze remodelé

Pour un match sans enjeu, Rudi Garcia a fait tourner. Pour ce déplacement en Allemagne, l’entraîneur olympien s’est passé des services de sept titulaires habituels. Dans un onze largement remanié, seuls Bouna Sarr et Maxime Lopez étaient alignés dimanche dernier, contre Amiens. Plusieurs nouveaux visages ont donc intégré le groupe : Christopher Rocchia, Abdallah Mohamed Ali, Alexandre Phliponeau et Florian Chabrolle. Parmi eux, seul Christopher Rocchia est déjà apparu sur une feuille de match cette saison.

Le premier quart d’heure a été fatal

Cueilli à froid, Yohann Pelé a été trompé dès la première minute de jeu par l’attaquant Luka Jovic. Bien placé, l’international serbe a repris le ballon aux six mètres après un arrêt du portier marseillais. Le but du 2-0 intervient à la 17e minute de jeu suite à une passe en retrait de Luiz Gustavo. Pressé par l’avant-garde de Francfort, le Brésilien ne s’est pas coordonné avec son gardien. Déjà éliminé au coup d’envoi, l’OM a vu ses espoirs de victoire s’envoler dès le premier quart d’heure de jeu. Les Marseillais ont encaissé deux autres buts après la pause, dont un nouveau CSC de Bouna Sarr.

Place à Reims

Après le jeudi européen, retour au championnat et à la course aux trois premières places en Ligue 1. Sur une bonne série en championnat, l’OM reçoit Reims (8e, 20 points) dimanche. Après les victoires contre Dijon et Amiens, Rudi Garcia et ses joueurs auront l’ambition de faire la passe de trois. Sachant que Lille (4e, 26 points) et Lyon (2e, 27 points) s’affrontent samedi, à 17 heures, les Olympiens auront l’opportunité de réaliser une bonne opération. 

Analyse