Lazio - OM (2-1) | 5 choses à retenir

jeu 08 nov à 20:53
Par 
David Guitton
Photos © 
OM.net
L’OM s’est incliné 2-1 ce soir, sur le terrain de la Lazio. Une défaite synonyme d'élimination pour Rudi Garcia et ses hommes.
Une disposition tactique inédite

Rudi Garcia a fait des choix forts. Tout d’abord dans les cages, puisqu’il a désigné Yohann Pelé comme titulaire au détriment de Steve Mandanda. L’entraîneur olympien a ressorti la défense à trois orchestrée par Luiz Gustavo. Dimitri Payet laissé lui aussi sur le banc, c’est le Brésilien qui a hérité du brassard. Il a été épaulé par Adil Rami et Duje Caleta-Car. Pour diverses raisons, Rudi Garcia s’est passé des services de Valère Germain et de Boubacar Kamara, non-inscrits sur la feuille de match. L’OM a donc évolué dans un 5-3-2 modulable en 3-5-2 avec Hiroki Sakai et Lucas Ocampos dans les couloirs, une première pour l’Argentin.

Deux buts à des moments-clés

L’OM a encaissé deux buts à des moments importants. Cruel, Marco Parolo a devancé Duje Caleta-Car pour ouvrir le score une minute avant la pause. Marseille terminait pourtant une mi-temps convaincante durant laquelle les Laziales avaient été dominés devant leurs supporters. Derrière, c’est l’attaquant argentin Joaquin Correa qui vient donner un coup de poignard après un joli service de Ciro Immobile (55’). Le timing de ces réalisations aurait pu saper le moral des Marseillais mais Florian Thauvin a réduit le score très rapidement (60’) du pied droit. Un but qui a permis à l’OM de rester en vie et de pousser.

Une première demi-heure réussie

Les Olympiens ont dominé la Lazio en première période. Le scénario aurait pu être tout autre si Hiroki Sakai était parvenu à tromper le gardien de but romain alors qu’il était à bout portant. Convaincants dans le pressing, l’OM a enchainé les phases de jeu et pointait à 60% possession à la 30e minute de jeu. Une maîtrise reflétée par le nombre de tentatives : 6 tirs (2 cadrés) pour les Olympiens contre 1 tir non cadré pour les Italiens.

Le fait du match

L’OM avait l’occasion d’ouvrir le score dès la 6e minute par Hiroki Sakai. Idéalement placé après une touche longue de Lucas Ocampos prolongée par Adil Rami puis touchée par Florian Thauvin, le Japonais avait bien senti le coup pour se mettre en position de battre le portier laziale. Il a eu beau enchaîner rapidement après son contrôle, le latéral n’est pas parvenu à inscrire un but qui aurait pu mettre les Olympiens dans de bonnes dispositions pour la suite.

Fin de parcours pour les Olympiens

L’OM pouvait toujours croire en ses chances de qualification en cas de victoire au Stade Olympique. Malheureusement, cette défaite scelle le sort des Olympiens. Il reste un déplacement à Francfort et la réception de Limassol, mais Rudi Garcia et son groupe sont éliminés de l’édition 2018/2019 de l’Europa League.

Analyse