OM - Lazio : Pour rebondir en Europe

jeu 25 oct à 08:30
Par 
David Guitton
Photos © 
OM.net
Les Olympiens accueillent la Lazio, ce soir, dans un Orange Vélodrome amputé de ses virages. Après les déceptions des deux premières journées, l’OM n’a plus de temps à perdre contre un adversaire habitué à l’Europa League.
Le retour partiel des supporters marseillais

Imperméables lors de leurs deux dernières sorties en championnat, les Olympiens vont se mesurer aux Italiens de la Lazio pour la troisième rencontre de groupe d’Europa League. Dans cette compétition, l’OM sort d’un nul frustrant à Limassol (2-2), un résultat qui ne le place pas dans les meilleures dispositions avant les deux manches contre les Romains. Déjà handicapés par l’absence des supporters contre Francfort, Rudi Garcia et ses joueurs pourront compter sur la moitié de leurs tribunes en raison d’un huis clos partiel.

Dans le vif du sujet

Après un début de campagne européenne poussif, un bon résultat replacerait l’OM dans la course à la qualification. Il est vrai que les Olympiens ont laissé filer des points en s’inclinant dans les derniers instants après avoir mené au score contre Francfort et Limassol. Le match aller contre la Lazio revêt une haute importance avant le retour programmé dans deux semaines. Une victoire des Olympiens pourrait les positionner en deuxième place, un point devant les italiens, avant le déplacement à Rome.

Immobile, danger identifié

L’historique entre les deux clubs fait état d’une victoire pour l’OM, d’un nul et deux défaites. 5e du Calcio la saison dernière, la Lazio est un habitué de l’Europa League. La formation italienne s’est faite sortir en quarts de finale par le Red Bull Salzbourg la saison dernière (4-2, 1-4). Après 9 journées dans leur championnat domestique, les Laziales sont 4e, à un point de l’Inter. L’arrière-garde Olympienne va rencontrer un client en la personne de Ciro Immobile… L’international italien a explosé l’année dernière. Auteur de 29 réalisations en 33 apparitions, l’attaquant facture 6 buts en championnat cette saison et a fait trembler les filets contre Limassol. Autre danger, le milieu de terrain créatif serbe Milinkovic Savic, devenu une référence depuis ses débuts en Italie en 2015.

Le mot de Rudi Garcia

«On garde les points faibles de la Lazio pour nous, on va essayer de les exploiter. Toutes les équipes en ont, on en a aussi mais on essaie de bien les cacher. C’est une équipe qui a beaucoup de points forts, elle a des joueurs de très haut niveau. Notamment, Immobile et Luis Alberto devant. Il y a aussi Milinkovic-Savic et Parolo… Il y a des joueurs qui ont beaucoup d’expérience. Ils sont habitués à bien défendre. La preuve, ils prennent très peu de buts en championnat. C’est plus facile de se qualifier en Champions League en Italie par rapport aux autres championnats. Ils sont quatrièmes pour l’instant. Chaque année, ils luttent pour la Champions League et font des bons parcours en Coupe d’Europe.»