Mais où les Olympiennes nous emmèneront ?

05 oct 2014
Par 
Thierry Muratelle, à Claix
Photos © 
Meryll Vian / OM.net 2014
Troisième déplacement en quatre journées pour l’équipe de Christophe Parra, à Claix, formation expérimentée et habituée de la D2. Les Olympiennes continuent à nous instruire sur leurs réelles capacités.

Deux éléments fondamentaux accompagnent le quotidien de l‘équipe de Christophe Parra : sa rigueur dans le travail quotidien et sa joie de vivre communicative. Dans la vie de ce groupe, existe le besoin de partager, avec une certaine insouciance et un naturel charmeur, une aventure chaque jour un peu plus surprenante.
Les Olympiennes s’appuient sur ce socle et nous ont confortés, depuis l’ouverture de la compétition, sur un premier constat sportif essentiel : elles ont le niveau de la D2.
Depuis un mois, elles s’évertuent à balayer les inquiétudes. Elles ont pris pour habitude de monter régulièrement en puissance, d’avancer pas à pas, de grimper marche après marche des obstacles nouveaux, souvent inconnus. On ne réécrira pas ici, à quelques heures de leur troisième déplacement à Claix, l’histoire des premières pages de cet album. Cela n’aurait aucun sens et dénaturerait la trame de leur histoire.
On soulignera combien leur caractère, leur tempérament, la volonté de ne baisser les yeux devant personne, cet entêtement à se découvrir chacune un peu mieux à chaque représentation leur a permis de grandir avec méthode et de franchir sans prétention les étapes rencontrées.
Leur jeu se structure dans la discipline pour tendre vers un épanouissement individuel et collectif, à la fois humain et sportif.  Elles ont banni l’insuffisance de leur vocabulaire, elles ont digéré la différence de niveau d’une saison sur l’autre. Elles ont assimilé combien chaque suffisance sera une claque.
Elles ont saisi, enfin, l’importance de la logistique déployée pour favoriser leur projet, les efforts petit à petit consentis dans leur environnement pour favoriser leur parcours. Sur un plan personnel, leur investissement personnel doit être en conformité avec leur implication sportive : une simple question de bon sens. Rassurez-vous, ces filles en ont.
Finalement, dans leur discours, la place pour l’a peu près n’existe plus.
L’équipe de Claix présentera cet après-midi plus d’expérience sur un rendez-vous de D2. C’est un nouveau défi pour les Olympiennes. Une nouvelle interrogation en somme. A leurs côtés, chaque rendez-vous est instructif tant à ce jour aucun ne sait vers quel chemin elles nous conduiront…

D2 féminine - Groupe C - 4e journée : le programme

Vidéo : faites connaissance avec les Olympiennes

Photos : les Olympiennes dans le Vercors

Claix-OM : les 16 Olympiennes

D2 féminine : le calendrier et les résultats de l’OM